[A2] Introduction › Prononciation

Différences de prononciation

Le Brésil étant un très grand pays et chaque état a sa propre prononciation. Les correspondances entre prononciations françaises et prononciations portuguaises proposées ici ne sont qu'approchantes. Le portuguais brésilien est une langue nasale et chantante. Le plus important est l'accent tonique (syllabe indiquée ici en gras dans les leçons suivantes) : insistez bien sur cette syllabe, cela vous permettra de prendre de bonnes habitudes qui vous seront assez vite naturelles.

Note : ne paniquez pas devant les nombreuses particularités expliquées ici. La prononciation viendra naturellement avec le temps et les cours suivants vous guideront dans cet apprentissage.

Les voyelles

A

Correspond en français à chat : exemples : a fruta (un fruit) – o gato (un chat).
ll est parfois un peu plus fermé quand il est "nasalisé", nous verrons ça plus tard.

AU se prononce :
- soit A-O, exemple : paulista [pa-olissta] ;
- soit A-OU, exemple : sde [ssa-oudji] (santé).

E

Correspond :
- soit au son (é) francais, exemples : fresco (frais) – mesmo (même) – preto (noir) ;
- soit au son (è) francais, exemples : é (il est) – pé (pied).

En position non tonique, en fin de mot, se prononce (i), ainsi qu'au début de certains mots. Exemples : verde (vert) – e (et) – estudo (j’étudie) – menino (petit garçon).

EU se prononce E-O, exemples : meu [mé-o] (mon) – céu [ssè-o] (ciel).

O

Correspond :
- soit au o de bol (ó), exemples : pó (poudre), porta (porte) ;
- soit au o de mot (o), exemple : moço (Ie jeune homme).

En fin de mot il a, en position non tonique, le son (ou), exemple : o livro [ou livrou] (le livre).

C‘est parfois un o fermé (un peu comme le ô francais) : amor (amour), senhor (monsieur), doutor (docteur).

OU par contre se dit o : pouco [pokou] (peu), roupa [ropa] (vêtement).

U

Se prononce toujours OU, exemples : puro [pourou] (pur), muro [mourou] (mur).

I

Se prononce comme en français.
Lorqu'il est avec une autre voyelle et qu’il porte un tréma, il a le son : e+ï = ei (comme payé), o+ï = oï (comme le mot anglais oil), a+ï = aï (comme bail).

Nous verrons les voyelles nasales au fur et à mesure (ão, nhã, nho, em, im, om, etc.).
Ex. : pão (pain), manhã (matin), moinho (moulin), tem (il a), marfim (ivoire), batom (rouge à lèvres).

Particularités des consonnes

C

Se prononce de la même manière qu'en français devant une voyelle, de même que le c cédille (qui existe aussi en portugais) :
- soit (ss) devant e et i, ou devant a, o et u lorsqu'il est cédille ("cê cedilhado" en portuguais), exemples : cedo [ssédou] (tôt) – maçã (pomme) ;
- soit (k) devant a, o et u, exemple : cama (lit) – começo [koméssou] (début).

G, J, Q

Ils sont à peu pres identiques au francais, exemples : jogo [jogou] – gato [gatou] – jornada [joRnada] – parque [parki] – que [ké] – quadro [kouadrou].

Notez que l'on mettait, avant la réforme ortographique de 1990 (appliquée depuis 2009 au Brésil),
un tréma sur le U précédé d'un G ou d’un Q pour indiquer que l’on prononce GOUA ou KOUA.
Pour cette raison, malgré le retrait du tréma, ces mots ont conservé leur prononciation originelle.
Exemples :
- agüentar [agouêntaR] (porter, supporter, soutenir) s'écrit maintenant "aguentar".
- cinqüenta [ssîkouênta] (cinquante) s'écrit maintenant "cinquenta".

L

Lorsqu'il est en fin de mot, il se dit toujours OU, exemple : Brasil [braziou] (Brésil).

LH

Correspond au son de dalhia, exempl. : espelho [esspéliou] (miroir).

R

 Il est :
- soit Iégèrement roulé : perde [perdji] (tu perds / il perd) ;
- soit plus roulé : caro [karrou] (cher) ;
- soit raclé : Senhor [SénioR] (monsieur) – raro [Rarou] (rare) – carro [kaRRou] (voiture).

En ce qui concerne les consonnes B, C, D, F, P, etc., suivies de R, la prononciation de ce R se situe
entre R roulé et le L.

X

 Il peut être prononcé de 3 manières différentes :
- soit (ch), exemple : abacaxi [abacachi] (ananas) ;
- soit (Z), exemple : exercicio [ézérssissiou] (exercice) ;
- soit (kss), exemple : táxi [takssi] (taxi).

H

Il ne se prononce pas en général sauf dans certains cas, il est alors très raclé (R), exemple; hippy [Rippi] (hippie).

M, N

Précédés par une voyelle, ils nasalisent cette voyelle, exemple : bem (bien).

Il va de même que Ie groupe NH, exemples : venho (je viens) – banho (bain).

S

 Se comporte comme en français :
- entouré de 2 voyelles, il se prononce (z), exemple : mesa [méza] (table) ;
- sinon, il se prononce (ss), exemple : sorte [sortchi] (chance).

D

Suivi d‘un e (parfois d`un i), il se prononce [dj], exemple :

T

Suivi d‘un e ou d'un i, il se prononce [tch], exemples : noite [noïtchi] (nuit) – tio [tchiou] (oncle),
partiu [paRtchiou] (il est parti).

Enfin, un i s'intercale souvent entre deux consonnes, exemples : pneu [pinéo] (pneu) –
ritmo [ritchimo] (rythme) – digno [diginou] (digne) – advogado [adivogadou] (avocat - de justice).

À propos de l'auteur : Ivan Gabriele

Formateur PHP/JS à la 3W Academy, CEO d'I Met et d'Inspired Beings Ltd, je navigue régulièrement entre Paris, Londres et São Paulo.

Mes profils : Google +, Facebook, Twitter et LinkedIn.

Commentaires